Catégories

Décès de Robert Capia

Robert Capia vient de nous quitter le 1er octobre.
Nos amies les poupées le pleurent...
 
Galerie Vérot DodatAntiquaire parisien de réputation internationale, spécialiste des jouets, automates et poupées du XIXème siècle, Robert Capia nous a quittés le 1 er octobre 2012.
Il ouvre dans les annés cinquante un commerce de brocante dans le passage souterrain du métro sous la place du Palais Royal. Son échoppe de quelques mètres carrés côtoie celle du cireur de chaussures, d’un marchand de fourrures, d’une voyante, d’un libraire et un bistrot. A compter de cette date, le premier arrondissement de Paris devient son territoire d’élection.

En 1960, il transporte son commerce de brocante au 26 galerie Véro-Dodat. Le nom de Robert Capia st dès lors associé à ce lieu très singulier. Le magasin sera au fil des ans le rendez-vous de nombreuses personnalités du quartier, acteurs de la Comédie Française, conseillers d’Etat, mais aussi célébrités du monde des arts, des lettres et du spectacle, attirés par l’endroit et l’exceptionnelle personnalité de son propriétaire.
La boutique a été photographiée par Robert Doisneau et représentée par son ami graveur Érik Desmazières. En 1984, Catherine Deneuve, amie de Robert Capia, est photographiée pour Elle (magazine) sur le pas de porte de la boutique.

Dès ses débuts, Robert Capia exerce le métier de brocanteur (terme qu’il revendiquait) avec un sens aigu de la recherche et de la documentation. En 1972, il publie son premier ouvrage Les petits objets de collection.
Il se spécialise rapidement dans les jouets et principalement les poupées anciennes, dont il devient un expert international. Il écrit plusieurs ouvrages de référence sur ce thème. Il se voit décerner le Prix de l’Académie Française pour son ouvrage Poupées en 1994.
Il est expert près la cour d’appel de Paris et assesseur de la Commission de conciliation et d’expertise douanière et préside la Compagnie des experts français en antiquité en 1989. Il préside le Syndicat National du Commerce de l’Antiquité et de l’Occasion (SNCAO) de 1991 à 1995 et en devient président d’honneur en 2004.
Très impliqué dans la vie publique, il est également élu à la chambre de Commerce et d’Industrie de Paris de 1989 à 2001, puis en devient membre honoraire. Il occupe au titre de ce mandat de multiples responsabilités d’administrateur d’établissements de la CCIP.
Il est fait chevalier de la Légion d’honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, Officier des palmes académiques et Commandeur des Arts et des lettres.
Il ferme le magasin du 26 galerie Véro-Dodat en 2004. Il poursuit une activité d’enseignement à l’Institut d’Études Supérieures des Arts (IESA). Il est très impliqué dans l’association Passages et Galeries consacrés aux passages couverts dont il est Président fondateur.